Salle de presse


Communiqués de presse 2020

 

 

Espèces de courges !

 

Montréal, le 23 septembre 2020 – Envie d’une activité extérieure en ville avec les enfants cet automne? Le Château Ramezay – Musée et site historique de Montréal invite petits et grands à découvrir le monde inusité des cucurbitacées grâce à l’exposition extérieure Espèces de courges! présentée gratuitement dans le Jardin du Gouverneur du 23 septembre au 1 er novembre prochain.

Arpentez les allées du Jardin du Gouverneur, îlot de verdure en milieu urbain, et profitez de cette exposition temporaire pour découvrir les mille et un secrets des cucurbitacées. La citrouille est la reine de l’automne, mais nous oublions souvent que bien d’autres représentants de la famille des cucurbitacées sont présents dans notre quotidien. Ils se retrouvent non seulement dans les assiettes, mais aussi dans les produits de beauté, sur scène, comme instrument de musique ou dans les salons, comme élément décoratif. Cultivées depuis plus de 5 000 ans, les cucurbitacées sont aujourd’hui présentes sur tous les continents et elles ont bien des histoires à raconter!

Du nouveau pour les 8 à 12 ans

Cette année, un tout nouveau défi s’adresse aux 8 à 12 ans. À travers une série de questions rigolotes, ils testeront leurs connaissances à propos de cette grande famille. Le sujet peut sembler banal à qui ne connait pas les cucurbitacées, mais il saura surprendre vos pré-ados. Ils prendront 20 à 30 minutes pour trouver la « clé » qui leur permettra de recevoir une surprise à la réception du Château.

Toujours notre classique pour les petits

Les plus petits de 4 à 7 ansseront conquis par le parcours qui leur est spécifiquement destiné. Ils y feront la connaissance de Rougenelle, un sympathique potimarron rouge, et de ses nombreux cousins. Concombres, courgettes et pâtissons révèleront leurs secrets pour permettre aux botanistes en herbe de remplir la mission proposée dans le livret de jeux gratuit : suivre la piste du mot mystère! Une surprise attend tous ceux qui le découvriront.

Téléchargez et imprimez les documents avant votre visite !

N’oubliez pas votre crayon!

Espèces de courges! est une adaptation d’une exposition créée pour le Musée-conservatoire ethnologique de HauteProvence, Prieuré de Salagon.

À propos

Le Château Ramezay – Musée et site historique de Montréal est un organisme privé à but non lucratif qui a pour mission de mettre en valeur et de rendre accessible une collection axée principalement sur l’histoire de Montréal et du Québec. Il est le premier édifice classé monument historique et le plus ancien musée d’histoire privé au Québec. Visitez notre site Internet au chateauramezay.qc.ca.

Version imprimable

 

 

Paysages montréalais - Oeuvres d'art de la collection Power Corporation du Canada

 

Note - 19 janvier 2021 - Cette exposition est maintenant prolongée jusqu'au 6 septembre 2021.

 

Montréal, 9 juillet 2020 Le Château Ramezay – Musée et site historique de Montréal présente l’exposition « Paysages montréalais - Œuvres d’art de la collection Power Corporation du Canada ». Jusqu’au 4 octobre 2020, 30 tableaux de 15 artistes illustrant Montréal seront présentés. Il s’agit d’une chance unique de voir ces œuvres de l’une des plus importantes collections d’entreprise du pays.

Un voyage ici… dans le temps!

Ici le Marché Bonsecours, et là, la basilique Notre-Dame... Et nous voilà dans le port, tout petits devant les impressionnants silos et les bateaux à vapeur. Jouez le jeu : plongez dans le Montréal d’Adrien Hébert, celui de Georges Delfosse, de John Little et de bien d’autres sans même quitter le Château!

Dans chaque tableau se trouve un clin d’œil au passé : un bâtiment aujourd’hui disparu, un paysage oublié. Vous avez vu la Côte-des-Neiges toute de vert vêtue? Et le parc Jeanne-Mance du temps de son appellation de Fletcher’s Field? Pendant la période représentée, soit de 1870 à 1972, Montréal est en pleine évolution et ces œuvres choisies, issues de courants artistiques variés, l’illustrent très bien.

Une collection honorant les artistes canadiens

Fondée en 1964 par monsieur Paul Guy Desmarais, la collection de Power Corporation du Canada compte parmi les premières collections d’entreprise au Canada. Depuis cette date, l’acquisition par la société d’œuvres d’artistes canadiens reconnus vise à rendre compte du développement, de la diversité et de la qualité de l’art canadien couvrant la période de 1800 à 1970.

Parmi les jalons incontournables de l’art canadien, la collection privilégie les thèmes et les approches par lesquels les artistes ont le plus contribué au développement des courants esthétiques qui auront marqué l’art au Canada. Le mandat de la collection de Power Corporation est, à l’instar des grands musées d’art canadien, d’en témoigner de l’originalité et de l’excellence.

Le Château Ramezay remercie chaleureusement Power Corporation du Canada et les gestionnaires de sa collection pour leur grande générosité et leur collaboration exemplaire qui lui permet d’offrir aux gens d’ici cette sélection d’œuvres exceptionnelles.

Cette exposition est présentée jusqu’au 4 octobre 2020.

Le Château Ramezay – Musée et site historique de Montréalest un organisme privé à but non lucratif qui a pour mission de mettre en valeur et de rendre accessible une collection axée principalement sur l’histoire de Montréal et du Québec. Il est le premier édifice classé monument historique et le plus ancien musée d’histoire privé au Québec.

Version imprimable

 

Une exposition met en lumière le rôle des Inuit dans la recherche de l'expédition Franklin

 

Montréal, 4 février 2020 — Le sort de l’expédition de sir John Franklin de 1845 comptait parmi les plus grands mystères de l’Arctique jusqu’à la découverte, en 2014 et en 2016, des épaves du HMS Erebus et du HMS Terror. Le Château Ramezay – Musée et site historique de Montréalse réjouit de présenter du 4 février au 24 mai 2020 Ceux que nous avons rencontrés – Le savoir traditionnel inuit et l’expédition Franklin, une exposition réalisée par le Musée canadien de l’histoire et la Fiducie du patrimoine inuit qui explore le rôle de l’histoire orale inuit dans la résolution de ce mystère.

« Sans la transmission de génération en génération de souvenirs communs d’Inuit – les récits d’hommes malades et affamés et ceux d’un navire abandonné, prisonnier des glaces –, nous serions peut-être encore en train de chercher l’expédition de Franklin, a déclaré Mark O’Neill, président-directeur général du Musée canadien de l’histoire. Avec Ceux que nous avons rencontrés, le Musée canadien de l’histoire est fier d’attirer une attention amplement méritée sur l’importance du Qaujimajatuqangit, le savoir traditionnel inuit, pour garder l’histoire vivante et veiller à ce que ne soient pas oubliées des connaissances essentielles. »

L’exposition présente des photographies, des illustrations et une carte animée des routes tracées par les Européens en quête du passage du Nord-Ouest dans les 350 années précédant l’expédition Franklin. Le public pourra y entendre le récit de rencontres d’Inuit avec Franklin et ses hommes, ainsi que celui des voyages de Martin Frobisher vers l’île de Baffin, dans les années 1570. Les enregistrements incluent des réflexions du regretté historien inuit Louie Kamookak au sujet du caractère primordial de l’histoire orale et de l’environnement hostile au nord-ouest de l’île King William, où les navires de Franklin ont d’abord été pris dans les glaces.

Cette exposition tire son inspiration de Périr dans les glaces – Le mystère de l’expédition Franklin, une exposition spéciale du Musée canadien de l’histoire qui retraçait la malheureuse tentative de sir John Franklin de traverser le passage du Nord-Ouest ainsi que les nombreux efforts déployés au fil des ans pour découvrir ce qui était arrivé à l’explorateur britannique et à ses 128 membres d’équipage.

Ceux que nous avons rencontrés – Le savoir traditionnel inuit et l’expédition Franklin est une exposition itinérante réalisée par le Musée canadien de l’histoire, en partenariat avec la Fiducie du patrimoine inuit. Présentée en inuktitut, en inuinnaqtun, en anglais et en français, les quatre langues officielles du Nunavut, elle sera à l’affiche au Château Ramezay – Musée et site historique de Montréal du 4 février au 24 mai 2020.

Musée canadien de l’histoire

Situé sur les rives de la rivière des Outaouais à Gatineau, au Québec, le Musée canadien de l’histoire attire plus de 1,2 million de personnes chaque année. Le rôle principal du Musée est d’accroitre la connaissance, la compréhension et le degré d’appréciation des Canadiennes et des Canadiens à l’égard d’évènements, d’expériences, de personnes et d’objets qui incarnent l’histoire et l’identité du pays, ainsi que de les sensibiliser à l’histoire du monde et aux autres cultures. Le travail du Musée canadien de l’histoire est rendu possible en partie grâce au soutien financier du gouvernement du Canada.

La Fiducie du patrimoine Inuit

La Fiducie du patrimoine inuit se consacre à la conservation, à l’enrichissement et à la protection de l’identité et du patrimoine culturel inuit inscrits dans les sites archéologiques du Nunavut, les ressources ethnographiques et la toponymie traditionnelle. Ses activités sont fondées sur le respect du savoir traditionnel et de la sagesse des ainés et ainées inuit. Le mandat de la Fiducie provient directement de l’Accord sur les revendications territoriales du Nunavut.

Le Château Ramezay – Musée et site historique de Montréal

Le Château Ramezay – Musée et site historique de Montréal est un organisme privé à but non lucratif qui a pour mission de mettre en valeur et de rendre accessible une collection axée principalement sur l'histoire de Montréal et du Québec. Il est le premier édifice classé monument historique et le plus ancien musée d’histoire privé au Québec. 

Version imprimable

 


Information

Louise Brazeau, Chef - Éducation | Chargée de promotion
Téléphone : 514 861-3708 poste 229